Angers : obsèques de frère Jean-Yves Castel

Le 28 octobre 2019 dans l’après-midi,
notre frère Jean Yves Castel
a rejoint la Maison du Père,
âgé de 93 ans, 74 ans de vie religieuse et 68 ans de sacerdoce,
à l’EHPAD Saint-François à Angers (49000).

Ses obsèques auront lieu Samedi 2 Novembre 2019 à 15 h
en la chapelle du couvent des capucins
62 rue Faidherbe (49100) à Angers,
et l’inhumation au cimetière du couvent.

Notre Frère Jean Yves Castelest né le 1er mars 1926 à Le Drennec (29) dans le Nord Finistère, septième enfant de parents agriculteurs, d’une fratrie de 8 dont 4 sœurs. Dès l’âge de dix ans après avoir rencontré le Père Médard, il est entré à l’école des capucins de Dinard et ensuite à Saint-Fidèle à Angers. A 18 ans, le 11 octobre 1944, il est entré au noviciat des capucins au Mans y prenant le nom de frère Corentin et au terme de celui-ci le 12 octobre 1945, il y émettait ses premiers vœux. C’est à Nantes qu’il a prononcé ses vœux perpétuels le 8 décembre 1949 et a été ordonné prêtre le 29 juin 1951.
Après ses études, il a été nommé professeur de maths et de sport durant une année à Saint-Fidèle à Angers et ensuite à Dinard durant huit ans jusqu’en 1961. Il avait le souci d’aider les élèves qui avaient besoin d’une remise à niveau. Puis il a été successivement gardien à Blois et à Nantes avant de rejoindre la Fraternité de Reims en 1966 où Il a servi trois années en aumônerie scolaire dans un CET puis comme aumônier de gitans en Champagne-Ardennes. Durant ce temps il a collaboré avec le frère Marcellin, ofm. Ensemble ils allaient sur les lieux de ramassage des cerises ou de vendanges avec les gitans. En octobre 1976, il revient à Dinard. A partir de 1981, il assure une permanence à La Cassine et séjourne ensuite à Lorient. En 1983, il lui est demandé un service (2 ans) à l’économat à Paris-Boissonade puis il rejoint Mauléon, Lorient et enfin La Cassine où il sera gardien de 1987 jusqu’à sa nomination de gardien à Lorient en août 1993. Au moment de la fermeture de la maison de Lorient à l’été 1996, c’est le couvent de Guingamp qui l’accueille. Et lors de la fermeture de celui-ci en 2009, il arrive à Angers pour y vivre un temps de retraite. Sa santé se dégradant, il a dû entrer à l’EHPAD Saint-François en janvier 2016.
Frère Jean Yves a été particulièrement au service des communautés, souvent gardien, attentif aux frères, discret, parlant peu mais très efficace sur le plan matériel. Que le Seigneur accueille dans sa maison de paix ce frère de saint François qui est parti sans bruit comme il a vécu. Rendons grâces à Dieu pour cette longue vie !