De perfectione vitae ad sorores


Cet opuscule a été composé en 1260 par Bonaventure pour une communauté de Clarisses et adressé à sa fondatrice, la bienheureuse Isabelle de Longchamp, sœur de Saint Louis roi de France. Texte latin dans Opera omnia VIII, 107-127. Il n’est pas sûr que celle-ci ait été professe de ce monastère. Il est sûr qu’elle s’est impliquée avec Bonaventure et quatre autres Maîtres Franciscains de Paris dans l’écriture d’une règle pour une communauté de "sœurs mineures" qui fut d’abord approuvée en 1259 par Alexandre IV et définitivement en 1263 par Urbain IV.
Bonaventure souligne les vertus, qui, selon lui, doivent caractériser toute vie spirituelle.

trad. André Ménard, juin 2011