Les vendredis de Pinel


Les vendredis de Pinel

Ça se passe à Bron, le deuxième vendredi de chaque mois.

Vendredi soir chez les frères :
Une rencontre en famille. Un moment convivial avec le Seigneur et entre nous. C’est ce qui est proposé chaque mois, le deuxième vendredi, à tous ceux qui le désirent. Les frères capucins accueillent, le Seigneur rassemble : sœurs, frères franciscains, laïcs de la fraternité séculière, invités ou amis de passage, amis fidèles et réguliers.

Il y a longtemps déjà, ces rencontres avaient été initiées par les frères franciscains d’Esquirol. Après la fermeture de cette fraternité nous avons pu les reprendre chez les frères capucins de Bron, en face de la grande mosquée.

Le soir donc, à l’eucharistie, c’est le Seigneur qui convie, mais un peu avant déjà, une équipe chaque fois différente, œuvre à la préparation du repas. Nourrir notre âme d’abord et notre réflexion ensuite, par un temps de partage, de témoignage, de présentation ... (quelques thèmes retenus pour cette année : le témoignage d’un visiteur de prison, avec le frère Florent (ofm), l’inter-culturalité dans la vie des franciscaines missionnaires de Marie, un partage d’évangile pendant le carême, La présentation des compagnons de St François, l’engagement de l’un d’entre nous dans la fraternité séculière ...)

Enfin, les échanges continuent ensuite autour du repas préparé avec amour pour sustenter « frère âne ».

A la fin de l’année (en juin) la rencontre devient fête. Nous changeons aussi de lieu : les frères franciscains de Villeurbanne nous accueillent et chacun des convives apporte de quoi partager le banquet.

Quel est l’intérêt de ces rencontres ?
Vivre un moment de partage fraternel intense au sein de la famille franciscaine, accueillir tous ceux qui se présentent ; le temps d’une rencontre... ou plus... ce peut être un sas qui permettra d’intégrer la fraternité séculière ; se retrouver avec ceux qu’on ne verrait guère sinon ; c’est un lieu source ou ressource, un lieu lien, pour les amis de saint François qui ne font parti d’aucune « catégorie institutionnelle » de la famille...

Un lieu qui nous permet de nous nourrir de la rencontre du Tout Autre et des autres.
Ici, on arrive quand on peut. Pour discuter avant la messe, c’est dans la cuisine, avec l’équipe repas ! Mais si vous sortez tard du travail, vous serez les bienvenus même au début du repas. Et puis certains ne peuvent rester trop longtemps et s’éclipsent discrètement à la fin de la messe.

Alors, si vous passez par Lyon le deuxième vendredi du mois, n’hésitez pas à partager ce petit moment d’éternité : c’est à 19h chez les capucins de Bron, Bd Pinel.au 153 (C’est le nombre de poissons dans le filet des apôtres après la résurrection ! (cf. Jn 21, 12)

Alain Morrier, Marie-Christine Bert, Ofs