Quel est le vrai cancer de la société française ?

Communiqué de presse du 10/05/2011


Le collectif ALERTE proteste contre les propos inattendus et surprenants tenus dimanche 8 mai 2011 par Laurent Wauquiez. Selon lui, les « dérives de l’assistanat » seraient « le cancer de la société française ». C’est laisser entendre, une nouvelle fois, que notre système de protection sociale profiterait à des paresseux et des fraudeurs. Les associations de solidarité veulent témoigner que l’immense majorité des personnes défavorisées et des chômeurs veulent travailler et se donnent beaucoup de mal pour s’en sortir. Ils utilisent d’ailleurs toutes les solutions qu’on veut bien mettre à leur disposition pour sortir de la spirale du chômage et de l’exclusion (notamment les dispositifs de l’Insertion par l’activité économique). Laurent Wauquiez, eu égard à sa responsabilité ministérielle précédente, devrait pourtant connaître mieux que quiconque les difficultés et les efforts d’accès à l’emploi des plus pauvres et des plus démunis.

Ces paroles sont d’autant plus graves que dans la campagne électorale qui s’ouvre, il serait catastrophique d’opposer les catégories de population les unes aux autres : ceux qui travaillent contre ceux qui ne travaillent pas ; les classes moyennes contre les pauvres ; les Français contre les étrangers. C’est notre pacte républicain qui est en cause.

Le cancer de notre société n’est pas l’assistanat mais le chômage. Le RSA comporte des droits et devoirs en matière d’insertion. Ce n’est pas de l’assistanat. Attention aux solutions simplistes ou démagogiques :
- Ce n’est pas de travail obligatoire dont ces personnes ont besoin mais d’un emploi.
- Le plafonnement des minima sociaux proposé par Laurent Wauquiez aboutirait à une paupérisation de la société française. Il s’agirait en somme, pour les plus défavorisés, de « travailler plus pour gagner moins ». Le RSA est bien en dessous du SMIC (43%) ; même en ajoutant les aides au logement ou les allocations familiales, on reste en deçà. Dire que le RSA plus les droits associés donnent une rémunération supérieure au SMIC est une contre-vérité grave.
- Faut-il réduire encore le droit à la protection sociale des étrangers, alors qu’ils n’ont déjà accès au RSA qu’au bout de 5 ans ? S’ils devaient se trouver sans aucune protection sociale pendant 5 ans, comme le propose Laurent Wauquiez, ils seraient en grand danger.

Le collectif ALERTE juge inacceptable que Laurent Wauquiez jette l’anathème sur les plus pauvres, les plus vulnérables. Cela ne saurait tenir lieu de politique sociale responsable. Il est choquant de vouloir aggraver les conditions d’existence de ceux qui, dans notre société, n’ont déjà presque plus rien.

ALERTE restera très vigilant sur les suites qui seront données aux intentions de Laurent Wauquiez.

Contact presse
Bruno Grouès – 01 53 36 35 47 – bgroues@uniopss.asso.fr

Liste des associations membres du collectif ALERTE national
- Association des Collectifs Enfants Parents Professionnels (ACEPP)
- Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA)
- Association Service Social Familial Migrants (ASSFAM)
- Amicale du Nid
- Cimade
- Comité Chrétien de Solidarité avec les Chômeurs (CCSC)
- Comité national de Liaison des Associations du Réseau d’Accompagnement des Migrants (CLARA) COORACE
- Droits d’Urgence
- Emmaüs France
- Fédération des Associations pour la Promotion et l’Insertion par le Logement (FAPIL)
- Fédération Entraide Protestante
- Fédération Française des Equipes Saint-Vincent
- Fédération Habitat et Humanisme
- Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS)
- Fédération nationale des associations solidaires d’action avec les tsiganes et Gens du voyage (FNASAT-Gens du voyage)
- Fédération des Pact
- Fédération Vacances et Familles
- Fondation Abbé Pierre pour le logement des défavorisés
- Fondation Armée du Salut
- Fonds Social Juif Unifié (FSJU)
- France Terre d’Asile
- Les petits frères des Pauvres
- Ligue des droits de l’Homme
- Médecins du Monde Mouvement ATD Quart Monde
- Secours Catholique
- Société de Saint-Vincent-de-Paul
- Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC)
- Union nationale pour l’habitat des jeunes (UNHAJ)
- Union des professionnels de l’hébergement social (UNAFO)
- Union nationale ADMR
- Union nationale des associations familiales (UNAF)
- Union Nationale Interfédérale des Œuvres et Organismes privés Sanitaires et Sociaux (UNIOPSS)

Coordination et animation du collectif Alerte national
- Uniopss - 15 Rue Albert – CS 21306 – 75214 Paris cedex 13
- Bruno Grouès : 01 53 36 35 47 – bgroues@uniopss.asso.fr
- Site ALERTE : www.alerte-exclusions.fr
- Site Uniopss : [1]www.uniopss.asso.fr