Séminaire de l’École Franciscaine de Paris : Le rétablissement des capucins en France (1821-1870), par Dominique Lebon


Le rétablissement des capucins en France (1821-1870)

En 1821 quelques capucins français, survivants de la Grande Révolution, reprennent la vie commune dans l’ancien couvent de Crest (Drôme), aussitôt placé sous la juridiction du Vicaire général de l’Ordre. En 1845, la province de France est érigée. En 1870, celle-ci est assez développée - elle compte un peu plus de 200 membres – pour être divisée en trois nouvelles provinces.

Comment des religieux formés au XVIIIe siècle en France, d’autres originaires de divers pays d’Europe, réfugiés ou bien, plus tard, envoyés pour soutenir le développement de l’Ordre, et les recrues qu’ils intégraient dans leur groupe, ont réussi à s’organiser ensemble et former un corps fraternel ? Comment ont-ils négocié avec les autorités civiles et avec la société leur insertion en France ? Que peut-on dire de leurs manières d’appréhender leur temps, qui fut celui des révolutions multiformes et de l’entrée dans la modernité ? Voilà quelques-unes des questions que nous aborderons lors de cette séance.

Cette séance du séminaire de l’École Franciscaine sera animée par frère Dominique Lebon, capucin.

Elle aura lieu le vendredi 19 mars 2021 de 15h00 à 17h30, par visioconférence.

Pour participer, écrire au fr Claude Coulot (cl.coulot@yahoo.fr) qui communiquera le lien permettant d’accéder au séminaire en visioconférence.